Blanc-manger de Jean-François Piège

Blanc-manger-Espelette-et-Chocolat3

Oulala plus de 3 semaines sans publications… Je ne vous avais pas oublié mais je n’ai pas eu beaucoup de temps ces dernières semaines mais je vais me rattraper, promis ! Pour la peine je reviens avec une recette archi méga bonne, oui oui rien que ça !

Blanc-manger-Espelette-et-Chocolat4

Si comme moi vous êtes accro aux émissions de cuisine, vous avez sûrement aperçu cette recette de Jean-François Piège dans Top Chef. Pour ma part ce blanc-manger bien lisse, au coeur coulant de crème anglaise et à la tuile de caramel croquante m’avait donné très envie et je me suis dit que pour une fois, ce n’était pas une recette trop compliquée à refaire, alors je me suis lancée !

Ce dessert est délicieux, il ne demande pas trop de temps de préparation, il faut juste faire attention au moment du démoulage des blanc-manger pour ne pas les casser et renverser la crème anglaise partout (vous l’avez compris, ça m’est arrivé !).

Blanc-manger-Espelette-et-Chocolat1

Pour 4 personnes: 

  • de la crème anglaise
  • 75 g de blancs d’oeufs
  • 25 g de sucre en poudre
  • 1 pincée de sel
  • du beurre doux pour les tuiles de caramel (+pour beurrer les moules)
  • du sucre en plus pour les tuiles de caramel (+pour beurrer les moules)

Commencez par monter vos blancs d’oeufs en neige avec la pincée de sel. Lorsqu’ils sont montés, versez les 25 g de sucre et fouettez bien.

Préchauffez votre four à 120°C. Pendant ce temps, beurrez et saupoudrez de sucre vos moules afin que le blanc-manger se démoule bien après cuisson. Placez vos blancs en neige dans une poche à douille puis pochez-les dans les moules en réalisant une spirale au fond afin de faire une base puis remontez sur les bords du moule en remontant comme pour faire les bords d’un puits. Versez ensuite délicatement la crème anglaise dans les puits en laissant 1 à 2 cm pour recouvrir d’oeufs en neige. Pour finir, recouvrez d’oeuf en neige et lissez bien.

Enfournez pour 4 minutes, puis laissez refroidir. Démoulez ensuite (très) délicatement.

Blanc-manger-Espelette-et-Chocolat5

Pour les tuiles de caramel, préchauffez votre four à 240°C. Beurrez généreusement une feuille de papier sulfurisé puis saupoudrez-la de sucre, il faut avoir une couche fine de sucre (s’il y en a trop retournez la feuille et seules les grains accrochés au beurre resteront). Avec un emporte-pièce de la taille de vos blanc-manger (le même moule si possible) réaliser la forme des tuiles en appuyant bien le moule sur le sucre/beurre pour réaliser une démarcation qui restera même pendant la cuisson.

Enfournez ensuite pour environ 5 minutes, en surveillant bien, si le caramel devient trop foncé, retirez-le du four. Placez tout de suite votre feuille de papier sulfurisé sur votre plan de travail afin de refroidir les tuiles. Disposez une nouvelle feuille de papier sulfurisé sur vos tuiles, puis retournez-les dessus pour les décoller. Laissez-les refroidir.

Au moment de servir, placez une tuile de caramel sur vos blanc-manger et dégustez ! Pour les plus gourmands proposez-leur de la crème anglaise en plus, le seul coeur coulant ne suffit pas toujours…!

8 thoughts on “Blanc-manger de Jean-François Piège

  1. J’ai un diner dimanche soir si tu avais pu être là pour me faire un bon repas et se régaler avec ce dessert. Mam

    1. Ahah c’est vraiment pas très compliqué, tu peux y arriver ! Sinon fais des îles flottantes classiques !

    1. Elle me faisait peur au début, mais en fait c’est assez simple ! Il faut juste faire très attention lors du démoulage ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *